http://www.newindianexpress.com/states/kerala/2019/feb/08/illegal-berthing-of-foreign-vessels-at-lakshadweep-a-security-concern-1935893.html

Lakshadweep s’avère être un casse-tête pour les agences car les navires étrangers font souvent escale dans les eaux indiennes. Le Département des douanes a envoyé des rapports au Gouvernement central pour l’alerter sur des navires qui mouillent à proximité de Lakshadweep et qui passent souvent inaperçus aux yeux de la police.
Selon des sources, il n’y a pas de ports douaniers à Lakshadweep et faire escale dans ces ports sans autorisation est illégal en vertu de la loi sur les douanes. Le yacht suisse a fait escale dans les ports non douaniers de Bangaram, Kalpenni, Agatti, Kadamat, Amini et Kavaratti, récemment saisis par la Customs Preventive Division, Kochi, le dernier jour.
(…) Le Bureau du renseignement (IB) est également préoccupé par la mauvaise utilisation des navires étrangers par les services de police de la région. “Les activités d’immigration et d’application de la loi sont menées par la police locale à Lakshadweep. Toutefois, en raison du manque de personnel et d’autres problèmes liés à l’infrastructure, l’arrivée de navires étrangers, en particulier de petits bateaux comme des yachts illégaux, passe souvent inaperçue. Des agences plus compétentes doivent être déployées dans la zone de Lakshadweep, qui est un point stratégique de la nation”, a déclaré un officier lors de la récente réunion sur la sécurité côtière à laquelle ont participé la police du Kerala, la marine, la garde côtière, les douanes, le département des pêches et le BI, la question relative aux navires étrangers entrant illégalement dans les eaux des Kerala et Lakshadweep a été examinée. “Avec plus de 200 centres de débarquement de bateaux, plus de bateaux de pêche lakh et de vastes côtes, la surveillance de la sécurité reste préoccupante “, a déclaré un officier.