https://www.reuters.com/article/us-iran-sanctions-tankers-insight/iran-hunts-for-more-ships-to-keep-its-oil-flowing-idUSKBN1QU0KM

L‘Iran est à court d’options pour remplacer sa flotte vieillissante de pétroliers et continuer à exporter du pétrole parce que les nouvelles sanctions américaines font hésiter les vendeurs potentiels et les registres des pavillons à faire des affaires avec Téhéran, ont déclaré des sources occidentales et iraniennes. Depuis que le président américain Donald Trump a réimposé des sanctions en novembre, les pourparlers exploratoires avec la Corée du Sud pour la création de 10 nouveaux superpétroliers sont au point mort et le Panama a également retiré au moins 21 pétroliers iraniens de son registre, obligeant Téhéran à placer les navires sous son propre pavillon, selon les sources. (…)