https://www.standardmedia.co.ke/article/2001308130/for-high-fish-output-make-them-all-males

La pisciculture est devenue une entreprise lucrative au Kenya, avec les étangs et les cages comme dernières frontières d’investissement en plus de la pêche marine.
Mais malgré ces efforts, le Kenya n’est toujours pas en mesure de produire suffisamment de poisson pour répondre à la demande. Pour combler le déficit, les Kenyans se tournent maintenant vers la Chine pour les importations de poisson. Toutefois, l’importation de poisson pourrait appartenir au passé si le dernier projet du Lake Basin Development Authority (LBDA) réussit. L’agence introduit une nouvelle technologie pour promouvoir la production de masse de poisson alors que le pays cherche à remédier à la pénurie.
Le projet, lancé il y a 4 mois par la LBDA, encourage la production de poissons mâles qui, selon les experts, sont en pleine croissance. On dit aussi que leur qualité est supérieure.