[:fr]

https://www.marinelink.com/news/kenya-boosts-maritime-security-469390

La mise en œuvre adéquate des mesures de sécurité maritime de l’Organisation maritime internationale (OMI) est essentielle pour le commerce.
Le Kenya est le dernier pays à avoir bénéficié d’une formation sur la mise en œuvre du chapitre XI-2 de la Convention SOLAS et du Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires (ISPS), a informé l’organe des Nations Unies.
Un atelier national tenu à Mombasa (Kenya) du 5 au 9 août a rassemblé des agents de sûreté des installations portuaires (PFSO) ainsi que des représentants de toutes les structures impliquées dans la sûreté maritime et portuaire, y compris l’Autorité portuaire du Kenya, l’Autorité maritime du Kenya, les douanes, le Service des garde-côtes du Kenya, la police maritime et plusieurs autres exploitants de ports.
Les PFSO ont discuté des moyens de coopérer au niveau national pour fournir le soutien nécessaire afin de s’approprier la mise en œuvre et le respect des mesures de sûreté maritime de l’OMI – et d’acquérir les connaissances nécessaires pour former les autres.
Les rôles et responsabilités de supervision de l’autorité désignée responsable de la mise en œuvre du Code ISPS ont également été abordés au cours de l’atelier.
L’atelier sur le Code ISPS pour les autorités désignées et les agents de sûreté des installations portuaires a été organisé par l’OMI et le Gouvernement kényan, sous les auspices du Programme mondial intégré de coopération technique pour la sûreté maritime (ITCP) de l’OMI.

[:en]

https://www.marinelink.com/news/kenya-boosts-maritime-security-469390

Proper implementation of International Maritime Organization (IMO)’s maritime security measures is essential for trade. Kenya is the latest country to benefit from training on the implementation of SOLAS Chapter XI-2 and the International Ship and Port Facility Security (ISPS) Code, informed the UN body. A national workshop in Mombasa, Kenya (5-9 August) brought together Port facility security officers (PFSOs) as well as representatives of all structures involved in maritime and port security, including Kenya Ports Authority, Kenya Maritime Authority, Customs, Kenya Coast Guard Service, maritime police, and several other port operators. PFSOs discussed ways to cooperate at the national level to provide the necessary support required in order to take ownership of implementation and compliance with IMO maritime security measures – and to gain the knowledge needed to train others. The oversight roles and responsibilities of the designated authority responsible for implementing the ISPS Code were also covered during the workshop.
The workshop on the ISPS Code for Designated Authority (DA) and Port Facility Security Officers (PFSOs) was organized by IMO and the Government of Kenya, under the auspices of IMO’s Global Maritime Security Integrated Technical Cooperation Program (ITCP).

 

[:]