[:fr]

https://www.rivieramm.com/news-content-hub/news-content-hub/owners-look-beyond-middle-east-for-growth-opportunities-55682

GAC est à la recherche d’opportunités de croissance en Inde et en Egypte, Smit et Resolve gagnent des commandes de sauvetage et Safeen travaille avec la Mauritius Ports Authority.
Les entreprises de remorquage opérant dans tout le Moyen-Orient trouvent des poches de demande pour leurs navires dans la construction navale, les nouveaux ports et les opérations pétrolières et gazières offshore. Mais l’utilisation de la flotte est affectée par le grand nombre de navires immobilisés dans la région. Cela crée un problème d’offre excédentaire pour les propriétaires, malgré les coûts élevés de réactivation des remorqueurs inutilisés, explique Erland Ebbersten, vice-président des opérations maritimes chez GAC.
“Le marché est difficile, car la demande et l’offre ne sont pas équilibrées “, explique-t-il. “Il y a une offre excédentaire considérable et l’industrie parle du coût de réactivation des navires s’ils sont trop longtemps immobilisés.” (…)
 

[:en]

https://www.rivieramm.com/news-content-hub/news-content-hub/owners-look-beyond-middle-east-for-growth-opportunities-55682

GAC is looking for growth opportunities in India and Egypt, Smit and Resolve gain salvage orders and Safeen is working with Mauritius Ports Authority, Towage companies operating throughout the Middle East are finding pockets of demand for their vessels from marine construction, new ports and offshore oil and gas operations. But fleet utilisation is impacted by the large volume of laid-up vessels in the region. This is creating an oversupply issue for owners, despite the high costs of reactivating unused tugs, says GAC vice president for marine operations Erland Ebbersten. “The market is challenging as demand and supply are not in balance,” he explains. “There is considerable oversupply and the industry is talking about the cost of reactivating vessels if they are laid up too long.” (…) 

[:]