https://lejournaldemayotte.yt/les-derniers-salaries-grevistes-du-port-reprendre-le-travail/

Une grève de 9 mois… Ils avaient commencé leur mouvement le 23 octobre 2017. 5 salariés délégués du personnel étaient en procédure de licenciement avec leur employeur, le gestionnaire du port, pour avoir nui au fonctionnement de l’entreprise alors qu’ils exerçaient leur droit de grève. La présidente de MCG, Ida NEl reprochait à ces 5 salariés : une « entrave à la liberté du travail et à la libre circulation », « désorganisation et dysfonctionnement de l’entreprise », « agression et menaces du personnel de la capitainerie du port ». La Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de Mayotte a refusé les licenciements dans des décisions datées du 9 juillet et notifié le 11 aux salariés. En tant que délégués du personnel, ils sont des salariés protégés. La DIECCTE doit donc donner son aval, elle l’a refusé pour motif d’absence de preuve et que ces licenciements aboutiraient à la situation préjudiciable pour l’ensemble des salariés d’absence de représentation syndicale. Le comité d’entreprise avait déjà donné un avis défavorable à ces licenciements. « Suite à cette décision on a décidé de suspendre la grève et de reprendre le travail dès lundi 16 juillet », explique Attoumani Mari Ben Atchou, délégué du personnel CGT Ma. (…)