http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&task=view&id=52698&catid=87&Itemid=188

La conférence inaugurale sur la lutte contre la contrebande illicite de charbon de bois s’est tenue au Quartier Général des Forces Maritimes Combinées (CMF) à Bahreïn le 23 juillet 2018. Des représentants des pays du conseil de coopération du Golfe (CCG) et des membres du CMF ont assisté à la conférence. En présence de la majorité des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), l’objectif de la conférence était d’identifier les méthodes potentielles pour entraver le commerce illicite du charbon de bois provenant de Somalie. On estime que des organisations terroristes comme Al-Shabaab gagnent environ 10 millions de dollars par an en faisant passer du charbon de bois de Somalie, qui est souvent commercialisé comme du charbon de bois légitime auprès des acheteurs dans les pays du CCG, a déclaré le CMF. Le Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) a interdit l’exportation de charbon de bois de Somalie en 2012. En 2014, le CSNU a autorisé les États membres à inspecter les navires soupçonnés de transporter du charbon de bois en provenance de Somalie en violation de l’interdiction, à saisir et à éliminer les cargaisons illicites et à détourner les navires vers un port en vue de leur élimination. Il y a de multiples nuances dans l’application de toute RCSNU, et pour le charbon de bois, cela inclut des considérations telles que l’élimination sans danger et l’évitement des dommages environnementaux. (…)