https://allafrica.com/stories/201906060092.html

ZANZIBAR a besoin d’au moins 44 400 tonnes de poisson pour son industrie touristique, une demande qui n’est actuellement pas satisfaite, a-t-on informé à la Chambre. “Nos hôtels ont besoin de beaucoup de poisson. Nous avons besoin de crabe, de concombre de mer, de pieuvre et d’autres délicieux poissons. Mais il est regrettable que notre stock parvienne à satisfaire la demande”, a déclaré le ministre responsable de la pêche, M. Mmanga Mjengo Mjawir. Il a informé la Chambre que même si les prises de poisson sont passées de 35 057,2 tonnes en 2017 à 35 441 tonnes l’an dernier, elles sont encore inférieures au stock nécessaire pour répondre à la demande croissante des touristes. Au total, 522 000 touristes ont été enregistrés l’an dernier. Le ministre a déclaré que dans ses efforts pour augmenter les prises de poisson pour les touristes et la consommation des populations locales et pour l’exportation, son bureau a encouragé les résidents, en particulier les jeunes, à s’engager dans la pisciculture et la pêche en haute mer (zones rarement atteintes par les pêcheurs).