https://www.tuko.co.ke/301852-tanzanian-court-jails-port-officials-315-years-corruption.html#301852

Ils ont été accusés d’avoir éludé les procédures de dédouanement au port sec d’Azam et d’avoir ainsi fraudé l’administration fiscale sous prétexte que les marchandises avaient été dédouanées. Dans sa décision, la juge Winfrida Korosso a également ordonné aux deux suspects de payer 275 millions de shillings kunas à l’issue de leur peine de prison, selon les informations communiquées par IPP Media le jeudi 28 mars. L’équipe de l’accusation a aligné au moins 34 témoins pour renforcer l’affaire et a plaidé avec succès devant le tribunal pour emprisonner les deux suspects séparément pour blanchiment d’argent.