https://www.maritimeprofessional.com/news/jeddah-mulls-safe-secure-regional-317396

Les États signataires d’un accord visant à réprimer la piraterie, les vols à main armée et les activités maritimes illicites dans l’océan Indien occidental et le golfe d’Aden ont convenu que le renforcement des capacités d’intervention et le partage d’informations sont des étapes essentielles vers un environnement maritime plus sûr.
Les signataires du Code de conduite révisé concernant la répression de la piraterie, les vols à main armée contre des navires et les activités maritimes illicites dans l’océan Indien occidental et le golfe d’Aden, connus sous le nom d’Amendement de Djeddah au Code de conduite 2017 de Djibouti se sont réunis à Jeddah, Arabie saoudite, pour un atelier de haut niveau (7-10 mai) pour tous les États signataires et les États signataires de l’Amendement de Jeddah, les donateurs et les partenaires d’exécution.
L’atelier, organisé par l’OMI sur le thème « Prendre des mesures pour renforcer la sécurité maritime régionale », a discuté des prochaines étapes de la mise en œuvre du Code de conduite de Djibouti et de ses amendements de 2017, afin de renforcer la coopération et l’information régionales. Le partage d’information pour assurer la sécurité et la sûreté des eaux régionales. Le partage d’informations pourrait inclure des données sur les crimes maritimes, les meilleures pratiques, les cadres juridiques, les programmes de formation et les initiatives nationales qui mèneront à une meilleure connaissance du domaine maritime – la compréhension effective de ce qui se passe en mer et une sécurité maritime efficace. (…)