http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/01/10/a-mayotte-le-port-de-longoni-a-la-derive_5239725_823448.html

La Cour des Comptes s’alarme de la paralysie d’une infrastructure vitale pour l’île. Blocages à répétition, contentieux multiples entre le département de Mayotte, qui a récupéré la gestion du port de commerce de Longoni dans le cadre de la décentralisation, et la société privée Mayotte Channel Gateway (MCG), à laquelle il a attribué une délégation de service public en 2013.(…) Mayotte vit à la merci des conflits qui paralysent l’activité de cette infrastructure névralgique. Dans un référé publié fin décembre 2017, la Cour des Comptes s’alarme de cette situation. Entre 2014 et 2017, note-t-elle, pas moins de 31 contentieux ont émaillé le fonctionnement du port. Il en résulte une détérioration des infrastructures portuaires et, malgré les alertes répétées, « le département n’a entrepris ni investissements ni études préalables pour l’entretien et la mise aux normes des équipements », constatent les magistrats financiers. L’enjeu pour ce département d’une population estimée à 256 000 habitants est pourtant vital. L’économie de l’île est entièrement dépendante ou presque du fret maritime et, donc, de l’activité portuaire. (…)