https://www.lexpress.mu/article/331476/ressources-marines-lunion-europeenne-et-banque-mondiale-lorgnent-locean-indien

Est-ce une compétition pour voir qui prendra le plus gros poisson dans ses filets ? L’Union européenne (UE) et la Banque mondiale ont fait comprendre, à travers des arguments qui se chiffrent en millions, leur intérêt pour la pêche dans la région du sud-ouest de l’océan Indien. L’UE a conclu un nouveau protocole de pêche avec Maurice cette année. Un accord de Rs 150 millions qui s’étend jusqu’à 2021. Cette enveloppe tient également compte de la contrepartie financière de Rs 80 millions et de la contribution des armateurs qui vont débourser quelque Rs 48 millions pour l’achat de licences. Ce nouveau protocole de pêche autorise l’UE à envoyer ses thoniers senneurs et ses palangriers dans les eaux mauriciennes si ces bateaux pêchent dans la région de l’océan Indien. Pour Marjaana Sall, ambassadrice de l’UE auprès de la République de Maurice, « cet accord contribue à développer les principes d’une pêche durable responsable dans les eaux mauriciennes en vue d’assurer la conservation des ressources maritimes et leurs écosystèmes ». (…)