[:fr]

http://: https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/01/09/Aides-europeennes-un-mysterieux-collectif-reclame-davantage-de

Un collectif de pêcheurs anonyme demande à ce que toute la lumière soit faite sur la distribution et les critères d’attribution des aides européennes à la pêche. Les aides européennes font toujours autant de remous dans le monde de la pêche péi. Un collectif de pêcheurs indépendants du Sud et de l’Ouest, dont le porte-parole se fait appeler “le Paysan du Sud”, commence à se faire entendre sur le sujet. Et devrait bientôt sortir la tête de l’eau et s’exprimer à visage découvert. En attendant, ses membres se félicitent mais s’étonnent que l’octroi des aides européennes (13 millions cumulées entre 2014 et 2016) ne soit plus soumis à l’obligation de vendre l’intégralité de sa pêche à l’Association Réunionnaise Interprofessionnelle de la Pêche et de l’Aquaculture (ARIPA), comme c’était le cas depuis 2012. Ce qui d’ailleurs justifiait le refus d’y adhérer pour certains. L’ARIPA, organisme de distribution des aides européennes pour la filière, a effectivement revu ses conditions d’adhésion au milieu de l’année dernière, sous la pression du Comité des Pêches (CRPM). (…)

[:en]

https://www.clicanoo.re/Economie/Article/2018/01/09/Aides-europeennes-un-mysterieux-collectif-reclame-davantage-de

An anonymous fishing collective demands that all the light be shed on the distribution and the criteria for allocating European aid to fishing. European aid is still a hot topic in the world of peach fishing. A group of independent fishermen from the South and the West, whose pariole bear is called “the Southern peasant”, begins to be heard on the subject. And should soon get out of the water and speak out. In the meantime, its members welcome but are surprised that the granting of European aid (13 million cumulated between 2014 and 2016) is no longer subject to the obligation to sell all of its fishing to the Reunion Interprofessional Association of fishing and aquaculture (the Aripa), as it has been since 2012. Which, moreover, justified the refusal to adhere to it for some. The Aripa, the distribution agency for European subsidies for the sector, has in fact revised its membership conditions in the middle of last year, under the pressure of the Committee of Fisheries (CPMR). (…)

[:]