Source : AFP

Des forces séparatistes du sud du Yémen se sont déployées mercredi dans Aden, après trois jours de combats meurtriers qui ont vu les troupes gouvernementales perdre le contrôle de la deuxième ville du pays. Aucun combat n’a été signalé, mais la situation reste tendue dans la grande cité portuaire, où des éléments d’une force militaire yéménite pro-séparatiste ont pris position dans les rues.
Le port et l’aéroport n’ont pas repris leurs activités, a indiqué l’ONU. “Le fret humanitaire du HCR reste dans le port d’Aden et ne peut être distribué”, a indiqué sur Twitter le HCR, qui a exprimé son inquiétude pour les 40.000 déplacés ayant rejoint Aden et les régions proches depuis décembre après avoir fui des combats dans d’autres régions.