L’exercice naval multinational CUTLASS EXPRESS 2022 a débuté ce samedi 12 février 2022 après son ouverture officielle à Djibouti le 7 février dernier et suite à une session de formation sur SEAVISION, la plateforme utilisée pour échanger les informations maritimes. 

Pour cette année, l’exercice voit la participation des forces maritimes de l’Afrique de l’Est, des nations de l’Océan Indien occidental, de l’Europe, de l’Amérique du Nord et de plusieurs organisations internationales. Initié par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, il s’appuie sur l’amendement de Djeddah au code de conduite de Djibouti, récemment adopté et dont 14 nations sont signataires, comme cadre pour exercer des pratiques de partage d’informations et faire respecter l’état de droit maritime. Tout au long de cet exercice, les nations participantes testeront ainsi leur capacité à détecter ou à interrompre le trafic illicite, la piraterie, la pêche illégale, ainsi que les situations de recherche et de sauvetage.