Un nouveau cycle de formation en traitement des données d’intérêt maritime se poursuit cette année au bénéfice de techniciens malagasy et kenyans. 

Dans le prolongement du cycle de formation en analyse des données maritimes clôturé en octobre 2017, le projet CRIMARIO entame depuis le mois de février un cycle de formation en traitement des données d’informations maritimes (MDP4) qui vient de se dérouler à Mombasa, Kenya du 25 mars au 7 avril 2018 et auquel des techniciens malgaches issus du Centre Régional de Fusion d’Informations Maritimes (CRFIM) et des départements nationaux partenaires ont participé.

L’objectif général était d’approfondir les outils de visualisation des données en nettoyant et sélectionnant les données de navigation à partir des fonctions Excel et de langage SQL. La formation dispensée entièrement en anglais s’est ainsi subdivisée en deux parties : la Visualisation des données et l’Analyse des Données avec chacune deux (02) niveaux et assurée par deux ingénieurs formateurs, chercheurs de l’Université de Prague

Les participants, dont des techniciens  kényans issus du département de la pêcherie, de l’autorité maritime et de l’autorité portuaire, et Malgaches, provenant du Secrétariat d’Etat chargé de la Mer (SEMer), du Centre Régional de Fusion d’Informations Maritimes (CRFIM) et de l’Autorité Portuaire Maritime et Fluviale, ont également été initiés à l’utilisation du QGIS, un système d’information géographique ouvert et libre d’accès., outre les outils sus mentionnés. Le cycle de formation est prévu se poursuivre dans la même localité au mois de juin.