[:fr]

https://www.maritime-executive.com/article/captain-sentenced-twenty-years-for-possession-of-shark-fins

Le propriétaire et capitaine du BUAH NAGA 1, navire de pêche battant pavillon malaisien, a plaidé coupable à l’accusation de possession illégale de nageoires de requin dans le cadre d’un accord de plaidoyer avec les procureurs tanzaniens et a été arrêté par les forces de l’ordre dans le cadre de l’opération Jodari, un partenariat entre Sea Shepherd, Fish-i Africa et le gouvernement de Tanzanie, pour combattre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée. Lorsque le BUAH NAGA 1 a été arraisonné pour la première fois le 25 janvier, les inspecteurs ont découvert que le navire transportait une cargaison illégale d’ailerons de requin. Une arme à feu sans permis, un pistolet Beretta de 9 mm, a été trouvée dans la cabine du capitaine. Sea Shepherd affirme que, selon les pêcheurs indonésiens travaillant à bord, l’arme à feu était régulièrement utilisée pour les menacer de travailler.

[:en]

https://www.maritime-executive.com/article/captain-sentenced-twenty-years-for-possession-of-shark-fins

The owner and captain of the Malaysian-flagged fishing vessel BUAH NAGA 1 has pleaded guilty to the charge of Unlawful Possession of Shark Fins in a plea agreement with Tanzanian Prosecutors.The vessel was arrested by Tanzanian law enforcement agents as part of Operation Jodari, a joint partnership between Sea Shepherd, Fish-i Africa and the government of Tanzania, to combat illegal, unreported and unregulated fishing. When the BUAH NAGA 1 was first boarded on January 25, inspectors discovered that the vessel was carrying an illegal cargo of shark fins. An unlicensed firearm, a 9mm Beretta pistol, was found in the captain’s cabin. Sea Shepherd asserts that, according to the Indonesian fishers working on board, the firearm was regularly used to threaten them to work.

[:]