http://www.africanews.online/tanzanie/32-kenyan-fishermen-arrested-in-tanzania-released/

Le tribunal tanzanien a libéré 32 pêcheurs kenyans qui avaient été détenus dans le pays au cours des trois dernières semaines après avoir payé une rançon de 400 000 Tsh, soit l’équivalent de 18 000 Ksh.
Quatre autres pêcheurs kenyans sont cependant toujours détenus en Tanzanie après avoir échoué à obtenir une amende de 18 000 shillings kenyans imposée par le même tribunal. M. Odhiambo Adhanja, président de l’unité de gestion de la plage du comté de Migori, a déclaré que les pêcheurs libérés sont déjà rentrés chez eux et qu’ils cherchent toujours de l’argent pour libérer les quatre autres pêcheurs qui sont toujours détenus. M. Adhanja a déclaré que les pêcheurs avaient été inculpés devant le tribunal de Musoma (Tanzanie) pour avoir utilisé des engins de pêche interdits et s’être introduits dans les eaux tanzaniennes sans autorisation. Les pêcheurs ont été arrêtés le mois dernier alors qu’ils étaient en expédition de pêche dans le lac Victoria. Quelques jours plus tard, après leur arrestation, les pêcheurs kenyans de Bamgot Beach ont arrêté seize pêcheurs tanzaniens en représailles. Les pêcheurs tanzaniens qui ont passé une nuit en garde à vue ont cependant été libérés par le tribunal Migori. La poursuite des pêcheurs kenyans en Tanzanie intervient plusieurs mois après que six pêcheurs kenyans ont également été inculpés d’intrusion et libérés par un tribunal ougandais après avoir payé une amende de 37.000 Ksh chacun.