https://www.hindustantimes.com/mumbai-news/in-troubled-waters-10-chinese-vessels-found-fishing-illegally-in-maharashtra/story-FigOPCnmT3o0xuSDeqFjvN.html

10 navires de pêche chinois, qui ont cherché un “abri d’urgence” à Ratnagiri dans le Maharashtra pendant le cyclone Vayu, sont sous le scanner du Centre pour pêche illégale dans les eaux indiennes. L’enquête sur cette affaire a commencé lundi et plus de 200 membres de l’équipage à bord sont appelés pour être interrogés afin de décider de la marche à suivre.
Selon les autorités indiennes, les bateaux appartiennent à la flotte de Fu Yuan Yuan Yu, propriété de Dongxinglong Ocean Fishing Company Ltd, basée à Fu Zhou, province de Fujian en Chine, et sont entrés dans les eaux indiennes le 7 juin, après autorisation des garde-côtes indiens. Cependant, le 9 juin, des pêcheurs locaux se sont plaints d’être impliqués dans des activités de pêche. “Un abri ne peut pas être refusé en cas d’urgence cyclonique comme le cyclone Vayu. Profitant de cette occasion, les 10 navires se sont impliqués dans des opérations illégales dans la zone économique exclusive (ZEE) de l’Inde – des eaux côtières où un pays peut revendiquer des droits exclusifs pour la pêche et d’autres activités économiques”, a déclaré un haut fonctionnaire du ministère de la pêche du ministère de l’Agriculture et du bien-être des agriculteurs. “L’affaire fait l’objet d’une enquête par l’entremise d’organismes et de la Garde côtière. Des mesures dissuasives seront prises à l’encontre des 10 navires en vertu de la loi de 1981 sur les zones maritimes de l’Inde (Regulation) of Fishing by Foreign Vessels Act, 1981.”
La Garde côte indienne a indiqué que 2 bateaux ont été amenés au ruisseau Dabhol pour une enquête plus approfondie, tandis que les 8 autres bateaux sont ancrés à 2 milles marins de la côte.
Ce sont les seuls chalutiers qui pêchaient, au milieu de la restriction de la mousson. 10 navires peuvent pêcher environ 80 000 tonnes de vie marine en un mois. (…)