https://allafrica.com/stories/202011021031.html

Nguenha a déclaré que la pêche illégale est un défi constant pour les gardes du parc, qui doivent souvent poursuivre les bateaux de pêche illicites la nuit.
“Il était environ 3 heures quand nous avons fait la dernière saisie”, a déclaré Nguenha à STV. “Ils pêchaient en haute mer le jour, mais vers minuit, ils sont entrés dans les zones entièrement protégées autour des îles. Nous les avons attrapés parce que nous avons des gardes forestiers qui travaillent 24 heures sur 24”. L’archipel de Bazaruto est le seul endroit de la côte africaine où les cinq espèces de tortues marines de l’océan Indien viennent pondre leurs œufs. Il abrite également une population de plus de 250 dugongs, une espèce de mammifère marin menacée.