https://www.businessdailyafrica.com/bd/opinion- analysis/letters/kenya-needs-neighbours-for-cruise-tourism-3746830

À l’époque, les navires de croisière étaient très présents dans le port de Mombasa. Avec des croisières hebdomadaires entre le port, Zanzibar et les Seychelles, la ville de Mombasa grouillait de touristes étrangers. Au plus fort de la piraterie somalienne à partir de 2005, l’étoile du tourisme de croisière a pâli au Kenya. Auparavant, plus de 40 navires de ce type faisaient escale dans le port de Mombasa. Ce nombre a été réduit à zéro ces derniers temps. L’association des agents maritimes du Kenya estime que le pays a perdu plus de 5,9 milliards de shillings depuis 2007, date à laquelle le tourisme de croisière a commencé à décliner. Cependant, il y a une lueur d’espoir que l’industrie puisse être relancée. Un terminal de croisière moderne d’une valeur de 3,1 millions de dollars est désormais achevé, avec une capacité d’accueil de 2 000 passagers. Mais cette magnifique installation reste inactive six mois après son lancement.