source : presse saoudienne

L‘entreprise à l’origine de cette destination touristique majeure de la côte de la mer Rouge saoudienne, qui comprend un archipel de plus de 90 îles ainsi que des paysages désertiques et montagneux, a l’intention d’attribuer un contrat de construction de 10 milliards de SAR (2,7 milliards de dollars) à la fin 2020.