[:fr]

http://ionnews.mu/le-ferry-maurice-reunion-maurice-en-catamaran-a-rs-4-500-etait-du-pipeau-07032019/

Ce n’était que du vent. La société réunionnaise Vanilla Cruise qui projetait de lancer un service de ferry à grande vitesse entre les îles sœurs sur un catamaran de 110 mètres comme ceux utilisés dans La Manche, aux Antilles et au Japon semble avoir mené tout le monde en bateau. Le Quotidien de la Réunion révèle dans son édition de ce jeudi 7 mars que tout n’était que du bluff. L’annonce d’un tel projet en 2017 avait fait rêver de nombreux Mauriciens désireux de se rendre à La Réunion à prix cassé, surtout après le vide laissé par le Mauritius Pride et le Mauritius Trochetia, ainsi que l’Ahinora, voire le Spirit of Port-Louis au début des années 2000. Les promoteurs avaient annoncé la mise en service du catamaran en septembre 2018 et une soixantaine de demandeurs d’emploi réunionnais avaient même été formés grâce aux aides publiques. (…)

[:en]

http://ionnews.mu/le-ferry-maurice-reunion-maurice-en-catamaran-a-rs-4-500-etait-du-pipeau-07032019/

It was just wind. The Reunionese company Vanilla Cruise, which planned to launch a high-speed ferry service between the sister islands on a 110-metre catamaran like those used in the Channel, the West Indies and Japan, seems to have misled everyone. The Quotidien de la Réunion reveals in its edition of Thursday, March 7, that everything was just a bluff.
The announcement of such a project in 2017 had made many Mauritians dreaming of going to Reunion Island at a bargain price, especially after the vacuum left by Mauritius Pride and Mauritius Trochetia, as well as Ahinora and even the Spirit of Port-Louis in the early 2000s. The promoters had announced the catamaran’s commissioning in September 2018 and around sixty jobseekers from Reunion Island had even been trained thanks to public aid. (…)

[:]