https://www.navyrecognition.com/index.php/news/defence-news/2019/august/7377-pakistan-navy-fires-indigenous-harba-anti-ship-cruise-missile.html

Selon le compte-rendu Twitter de la défense et des études stratégiques, PNS Himmat a tiré un missile de croisière naval Harba développé localement, qui est un missile antinavire surface-surface avec une capacité d’attaque terrestre “, si l’ASCM Harba est une variante du Babur, ‘’Defence and Strategic Studies’’, alors ce serait essentiellement un ASCM à longue portée et à balayage marin. Comme l’ASCM C-802, l’ASCM Harba reposerait probablement sur un système de navigation inertielle (INS) basé sur un système de guidage à mi-course couplé à un chercheur actif en phase terminale. On ne sait pas quel type de chercheur actif l’ASCM Harba utilise, bien que pour la guerre antinavire (AShW) le radar-home actif (ARH) soit une solution répandue. Cependant, l’imagerie infrarouge (IIR) pourrait être une solution de rechange, surtout dans les cas où l’on s’attend à une forte guerre électronique (GE) et à un brouillage des contre-mesures électroniques (ECM) (qui peuvent interférer ou faire échouer un chercheur de ARH).
L’aspect clé de la Harba est sa portée potentielle – 450 km ou 700 km (selon qu’elle est dérivée de Babur 3 ou de Babur version 2, respectivement). (…)