http://english.alarabiya.net/en/features/2017/12/26/Q-A-Iran-should-be-put-on-notice-for-its-missile-proliferation-in-Yemen.html

Le mois dernier, le chef adjoint des Gardiens de la Révolution iraniens a averti l’Europe que s’il était menacé, Téhéran augmenterait la portée de ses missiles à plus de 2 000 kilomètres. L’Iran a longtemps déclaré que son programme de missiles était défensif et non négociable malgré l’affirmation des États-Unis selon laquelle le missile irait à l’encontre de la résolution 2231 de l’ONU, qui a entériné l’accord nucléaire iranien et a demandé à Téhéran de cesser ses essais nucléaires. La question a atteint son paroxysme après que les restes de quatre missiles balistiques tirés en Arabie saoudite par les milices houthis du Yémen ont montré cette année qu’ils étaient conçus et fabriqués par l’Iran. (…)