Les autorités malgaches renforcent la surveillance de l’espace maritime. Elles se sont engagées à mettre fin aux exportations illicites de nos ressources naturelles.

La chasse aux exportations illicites est ouverte. Trois entités, à savoir la direction générale des douanes, le centre de fusion des informations maritimes (CFIM) et le ministère de la défense nationale, se sont engagées dans ce sens hier.  Ils veulent mettre fin à ce fléau qui mine l’économie nationale. « Ces exportations illicites de nos richesses naturelles engendrent un manque à gagner de 500 millions de dollars américains pour l’Etat. D’où l’importance d’une lutte accrue renforcée par les protocoles d’accord scellés ce jour », a déclaré le général Béni Xavier Raso­lofonirina, ministre de la Défense nationale…

Lien:http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/exportation-illicite-trop-de-manque-a-gagner-pour-letat/