https://en.mehrnews.com/news/149615/Above-12-tons-of-drugs-seized-in-Bushehr

Arastoo Torkaman Manesh a déclaré lundi que 12.130 kg de stupéfiants ont été saisis au cours des cinq premiers mois de l’année en cours dans la province de Bushehr, ajoutant que le niveau des découvertes de drogues a augmenté de 58% par rapport à la période correspondante de l’année dernière. Environ 11 tonnes de ces drogues ont été saisies dans les bases maritimes de la province par les forces antidrogues, a-t-il ajouté. Selon Torkaman Manesh, 22 bandes de trafiquants de drogue ont été démantelées et 1272 passeurs ont été arrêtés au cours des opérations de la même période. Malgré des coûts économiques et humains élevés, la République islamique d’Iran lutte activement contre le trafic de drogues depuis quatre décennies. Le pays a dépensé plus de 700 millions de dollars pour sceller ses frontières et empêcher le transit de stupéfiants destinés aux pays européens, arabes et d’Asie centrale. La guerre contre le commerce de la drogue en provenance d’Afghanistan a coûté la vie à peu près de 4 000 policiers iraniens au cours des quatre dernières décennies. Selon le Rapport mondial sur les drogues 2019″ de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, en 2017, l’Iran avait saisi la plus grande quantité d’opiacés, représentant 39% du total mondial.