https://edition.mv/news/10544

La police des Maldives a révélé lundi que l’autorité n’a pas encore terminé son enquête sur le navire iranien récemment intercepté. En plus de noter l’inspection en cours, la police n’a pas encore donné plus de détails. Mardi dernier, la police a annoncé que 50 kg de drogue avaient été retrouvés à bord du navire. Le navire a été intercepté dans le cadre d’une opération conjointe menée par la police et la Garde côtière. Le bateau s’est échoué sur un récif près de la banlieue de Villimale en route vers la capitale Male City. La police a donc commencé à inspecter le site.
Le commissaire adjoint de la police, Mohamed Riyaz, a déclaré que les inspections avaient permis de découvrir 50 kg de drogues jusqu’à présent, et que cette quantité devrait augmenter à mesure que l’enquête se poursuivra. Les médicaments étaient cachés derrière une fausse couche de fibres à l’intérieur des compartiments du vaisseau, selon Riyaz. Les sept membres de l’équipage à bord du navire ont été arrêtés et le tribunal pénal a prolongé leur détention provisoire de 15 jours le 7 mai. Le navire iranien a été intercepté à 126 milles marins à l’ouest de l’atoll de Baa et serait largement impliqué dans le trafic de drogue dans la région.