https://www.maritime-executive.com/article/china-dismantles-major-ivory-trafficking-syndicate

Les autorités chinoises ont confirmé l’arrestation et le rapatriement du dernier des 3 principaux acteurs d’un important réseau de contrebande d’ivoire basé à Shuidong, en Chine.
En 2017, l’Environmental Investigation Agency a mené des enquêtes secrètes sur la contrebande d’ivoire au Mozambique et a révélé la présence d’un important syndicat du crime dirigé par des Chinois dans la petite ville chinoise de Shuidong.
Pendant plus d’un an, les enquêteurs de l’Office ont infiltré le syndicat et découvert l’identité des trafiquants d’ivoire qui occupaient des postes clés.
Les conclusions ont été publiées dans le rapport de 2017 intitulé “The Shuidong Connection” : exposant la plaque tournante mondiale du commerce illicite de l’ivoire après que l’Agence eut confidentiellement partagé les informations avec les autorités chinoises compétentes. Le Bureau de lutte contre la contrebande des douanes chinoises a lancé un vaste raid auquel ont participé jusqu’à 500 agents à plusieurs endroits à Shuidong et dans les environs.
L’un des 3 personnages clés a été arrêté au cours de ces raids et emprisonné par la suite pour 15 ans. Des opérations de suivi ont permis d’appréhender le deuxième grand trafiquant d’ivoire qui a été traqué en Tanzanie et volontairement renvoyé en Chine pour y être jugé. Il a écopé de 6 ans d’emprisonnement. Enfin, le Bureau de lutte contre la contrebande des douanes chinoises (ASB) a annoncé le 5 janvier 2019 qu’il avait appréhendé et rapatrié le dernier des 3 principaux coupables liés au syndicat du crime sur les espèces sauvages Shuidong, du Nigeria. (…)