https://www.strategypage.com/qnd/afghan/20171212.aspx

Le port de Chabahar devait initialement être opérationnel d’ici à 2020 mais a commencé ses opérations limitées (de Chabahar à l’Afghanistan) en 2017 et cette partie est maintenant officiellement déclarée opérationnelle. Cela est dû en partie à la corruption dans les deux pays (Iran et Afghanistan), mais aussi parce que l’Iran veut limiter la contrebande de drogue afghane par la route de Chabahar (environ un quart de l’héroïne afghane et de l’opium sont passés clandestinement via l’Iran).