https://www.fleetmon.com/maritime-news/2019/27009/iran-seized-tanzania-flagged-tug-operated-uae-comp/

Un navire non identifié a été saisi dans le détroit d’Ormuz par la garde-côtes iraniennes pour contrebande de carburant, ont rapporté des agences de presse iraniennes le 7 septembre.
Un navire transportant près de 283 900 litres de diesel a été saisi à l’Est du détroit d’Ormuz au cours de cette opération, a déclaré le 7 septembre le commandant maritime de la province d’Hormozgan Hossein Dahaki. 12 membres d’équipage des Philippines arrêtés, a ajouté M. Dahaki selon Iran Press. Les médias iraniens ont publié une vidéo du navire arrêté, et il ne fait aucun doute qu’il s’agit du remorqueur AL BURAQ 1, remorqueur de ravitaillement offshore battant pavillon tanzanien, exploité par une compagnie basée aux EAU, avec quelque 280 tonnes de carburant prétendument introduit clandestinement. De toute évidence, le navire était engagé dans des activités de ravitaillement, approvisionnant les navires ancrés au large des côtes des Émirats arabes unis dans le golfe d’Oman, et n’a pas appelé les ports iraniens, d’après les données AIS disponibles. Le 2 septembre, cependant, le navire est soudainement apparu à Bandar Abbas, le 4 septembre, un remorqueur a été amené au port de Qeshm, près de Bandar Abbas. Le navire a perdu son ancre bâbord quelque part, il est au mouillage et enchaîné à terre, pour faire bonne mesure. Les traces historiques des navires de l’AIS n’ont pas traversé la frontière maritime iranienne dans le détroit, de sorte que l’on suppose que le remorqueur a été intercepté dans les eaux d’Oman.