https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/sainte-rose/trafic-de-zamal-entre-lareunion-et-maurice-un-policier-de-saint-andre-en-garde-a-vue-889288.html

Les gendarmes de l’Est ont interpellé dimanche, à Sainte-Rose, un homme soupçonné de cultiver du zamal alimentant un trafic d’envergure vers l’île Maurice. Des dizaines de pieds ont été découverts chez le suspect qui s’avère être un policier du commissariat de Saint-André. Il aurait ainsi reconnu être partie prenante d’un trafic d’envergure internationale, puisque le zamal qu’il produisait était revendu à un grossiste habitant à Sainte-Suzanne et disposant d’un “laboratoire” où l’herbe était transformée en résine avant d’être “exportée” vers l’île Maurice.