https://www.nation.co.ke/counties/mombasa/Police-seize-tonnes-of-banned-sandalwood/1954178-4786208-108r0vp/index.html

Les inspecteurs ont saisi lundi un conteneur de 16,9 tonnes de bois de santal menacé dans le port de Mombasa. Le conteneur de 20 pieds, selon les sources de sécurité, a été exporté de l’Ouganda et destiné à l’Arabie saoudite.
Le commerce du bois de santal exporté pour l’industrie pharmaceutique et l’industrie de la parfumerie a été interdit dans le pays. Le Kenya a interdit la récolte du bois de santal imposée par le président Mwai Kibaki dans un avis publié dans une gazette le 4 avril 2007, en vertu de la loi sur les espèces d’arbres protégées. Les cartels impliqués, y compris les politiciens, les fonctionnaires de l’administration et de la sécurité, ont rendu presque impossible le contrôle du commerce illégal, faisant de l’extinction de la plante menacée un quasi certitude. L’OCDP du port de Mombasa, Patrick Lobole, a déclaré dimanche que le bois avait été broyé et emballé dans des sacs. “Nous nous efforçons de faire transporter le conteneur dans la cour pour une vérification plus approfondie avant de connaître la valeur du bois de santal. Nous avons réussi à connaître le poids actuel “, a déclaré M. Lobole. (.. .)