http://allafrica.com/stories/201712130307.html

L’Association des transitaires tanzaniens (TAFFA) a exprimé sa préoccupation face à l’échec de certains membres de la Communauté d’affaires du Rwanda à payer les surestaries après avoir dépassé les 30 jours pour le dédouanement. Le vice-président du TAFFA, Edward Urio, l’a déclaré lors d’une brève visite de la délégation de la Communauté des entreprises du Rwanda au port de Dar es Salaam ainsi que des ports secs de Ruvu et d’Isaka. Plus de 80% du fret rwandais passe par le port de Dar es Salaam, M. Urio a révélé que la majorité des agents de dédouanement ont subi des pertes après que certains hommes d’affaires rwandais ont décidé de changer d’agent pour éviter les surestaries. “Une fois la cargaison nettoyée et transportée au Rwanda, ils sont tenus de rapporter le conteneur dans les 30 jours et faute de quoi ils doivent payer des frais dont ils ont échoué”, a-t-il souligné, bien qu’il ne soit pas allé les détails. (…)