http://bartamaha.com/farah-set-to-teturn-at-the-london-marathon/

Pendant plus de 3 ans, les États membres de l’Union européenne ont autorisé des activités de pêche illégales au large de l’Afrique en violation des lois et des politiques régionales communes, indique un nouveau rapport. Oceana, la plus grande organisation internationale de défense des droits de l’océan, a déclaré que la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne ont violé les lois de la Politique commune européenne des pêches en accordant des autorisations de pêche privées aux navires, ce qui leur a donné accès aux eaux en Gambie et en Guinée équatoriale. À l’aide d’un outil de suivi en ligne, Oceana a enregistré 19 navires battant pavillon de l’UE qui ont pêché illégalement pendant près de 32 000 heures dans les eaux africaines d’avril 2012 à août 2015. (…).