https://www.aljazeera.com/news/2018/10/pakistan-navy-quits-anti-piracy-task-force-worsening-ties-181008194945464.html

La marine pakistanaise ne fait plus partie de la Force opérationnelle combinée de lutte contre la piraterie (CTF) qui opère dans l’ouest de l’océan Indien, ont déclaré des responsables à Al Jazeera. La décision de quitter la force opérationnelle a été prise après que l’opération menée par les Etats-Unis ait refusé de payer le carburant pour les navires de guerre en patrouille dans le cadre d’un accord précédent, ont déclaré à Al Jazeera deux responsables militaires haut placés, sous couvert de l’anonymat. Les responsables militaires estiment que les pays membres de la CTF ressentiront l’absence du Pakistan en raison de son expertise en matière de lutte contre la piraterie et de l’accès des navires pakistanais aux eaux qui ne sont pas favorables aux navires battant pavillon occidental. Le Pakistan a pris le commandement de la force opérationnelle à plusieurs reprises depuis 2013 et a participé à des opérations avec deux navires de guerre qui patrouillaient le golfe Persique, l’océan Indien, le golfe d’Aden, la mer Rouge et le canal de Suez. Dans une déclaration à Al Jazeera, les Forces maritimes combinées (FMC) basées au Bahreïn – l’organisation suprême dont fait partie la FCDQ – ont confirmé que le Pakistan ne participe plus avec des navires à la force opérationnelle. “Actuellement, le Pakistan fournit du personnel naval expérimenté, très bien informé dans des domaines tels que les opérations dans l’océan Indien “, a déclaré Wendy Wheatley, porte-parole du FMC. “Les composantes actuelles de la CTF 151 ne comprennent pas le Pakistan, mais une nouvelle équipe de nations prend le pouvoir tous les 4 à 6 mois “, a-t-elle ajouté. “La participation reste purement volontaire et aucune nation n’est invitée à s’acquitter d’un devoir qu’elle n’est pas disposée à accomplir.” (…)