https://globalriskinsights.com/2018/10/mozambique-faces-nexus-smuggling-extremism/

Des craintes surgissent au sujet d’une insurrection islamique dans le nord du Mozambique qui menace la découverte récente de réserves de pétrole et de gaz d’une valeur de 30 milliards de dollars. Pourtant, ces préoccupations peuvent obscurcir la réalité des frontières floues entre l’extrémisme et le crime organisé.
(…) La province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, a souffert d’une flambée rapide de violence islamiste depuis 2017. En octobre de l’année dernière, des militants ont attaqué un poste de police et un poste militaire dans la ville côtière de Mocimboa da Praia, tuant 2 policiers. Depuis lors, les incidents violents du groupe connu sous le nom d’Ahlu Sunnah Wa-Jama (ASWJ) se sont intensifiés. Les attaques contre des villages, les incendies de maisons, les enlèvements et les décapitations publiques sont devenus relativement fréquents dans la région. L’ASWG s’est inspiré du prédicateur radical, islamiste et d’origine kenyane Aboud Rogo. Les États-Unis et l’ONU ont accusé le religieux musulman controversé de financer al-Shabab en Somalie, qui a vu Rogo placé sur les listes internationales de sanctions. En 2012, l’assassinat de Rogo a laissé un vide dans la direction de ses disciples. Nombre d’entre eux ont trouvé la vie plus difficile sous la surveillance accrue des forces de sécurité kenyanes (…) Ils ont commencé à répandre leur idéologie extrémiste dans la région moins stable du nord du Mozambique