http://allafrica.com/stories/201805030093.html

L‘Assemblée Nationale s’est engagée hier à soutenir la campagne menée par le Ministère de l’Elevage et de la Pêche contre la pêche illégale, proposant de nommer publiquement tous les dirigeants impliqués dans les transactions. Les législateurs croient que l’initiative dure aidera à dompter le problème pour de bon. Depuis quelques temps déjà, la pêche illégale a empêché le pays de bénéficier des ressources importantes, bien que 346 337 km2, soit environ 37% de l’ensemble de la Tanzanie, soient constitués d’eau. S’exprimant lors du séminaire organisé par le ministère pour les députés sur la lutte contre la pêche illégale au Pius Msekwa Hall dans les locaux parlementaires, certains législateurs ont conseillé au gouvernement de prendre des mesures sévères contre toutes les personnes impliquées dans le scandaleux commerce du pays. (…) Il a été cité l’Ouganda comme un témoignage, affirmant que la nation est-africaine a enregistré de grandes réalisations dans la lutte contre la pêche illégale à cause des efforts du gouvernement. “L’Ouganda a établi des lois strictes, qui ont effectivement aidé à surmonter le problème, (…)