http://www.xinhuanet.com/english/2019-06/20/c_138156845.htm

Au moins 12 personnes ont été blessées lors d’affrontements entre les gardes-côtes du Yémen et les ” milices séparatistes ” soutenues par les Emirats arabes unis (EAU), lorsque ceux-ci ont tenté d’atterrir sur l’île Socotra pour prendre le port maritime, ont déclaré mercredi les autorités locales du Yémen à Socotra et des officiels. Les affrontements ont éclaté mardi après-midi après l’arrivée d’un navire battant pavillon des Émirats arabes unis au port maritime principal de l’île. “Les troupes séparatistes ont tenté de décharger des véhicules militaires et des mitrailleuses du navire afin de prendre le contrôle du port maritime de l’île “, a déclaré l’autorité locale, qui est fidèle au gouvernement internationalement reconnu, dans un communiqué. “Les gardes-côtes, soutenus par les forces de sécurité, se sont engagés dans des affrontements contre les milices séparatistes, les forçant, avec leur navire, à fuir le port maritime “, a déclaré l’autorité locale. Un fonctionnaire de l’autorité locale de Socotra a déclaré à Xinhua, sous couvert d’anonymat, que le nombre de “milices séparatistes” était d’environ 100, ajoutant qu’environ 12 des deux côtés avaient été blessés dans les affrontements. Les affrontements de mardi sont les plus récents entre les forces loyales au gouvernement internationalement reconnu du président Abd-Rabbu Mansour Hadi, basé dans la ville portuaire d’Aden, dans le sud du pays, et les milices recrutées par les EAU. (…)